Gülin DE BERGEVIN présente un voeu pour une reprise rapide de la coopération avec la ville de Diyarbakir

Antoine CRESSARD fait part de son inquiétude quant au nouveau plan de financement du futur cinéma l’Arvor
1 juillet 2019
Afficher tout

Gülin DE BERGEVIN présente un voeu pour une reprise rapide de la coopération avec la ville de Diyarbakir

16-de-bergevin-2

Je vous propose, mes chers collègues, d’adopter le projet de délibération suivant, qui vous a été présenté en commission finances et administration générale :

Rapport,

 

Le 31 Mars dernier les élections municipales ont eu lieu en Turquie. Après ces élections, Diyarbakir, la ville qui entretient avec Rennes une coopération cordiale depuis plus de 30 ans, a de nouveau un maire démocratiquement élu, M Adnan Selçuk Mizrakli. Comme vous savez depuis les arrestations en 2016 des maires Mme Kiçanak et M Anli, cette ville était gérée par un fonctionnaire nommé par le gouvernement.  Malheureusement, cette période coïncide avec une  rupture quasi-totale des relations entre nos deux villes pour des raisons bien compréhensibles.

Nous recevons avec grand joie les nouvelles de normalisation de la situation politique locale à Diyarbakir, mais nous restons lucides et prudents. Car nous avons des indices qui nous prouvent la fragilité de cette embellie, notamment l’annulation des élections municipales dans plusieurs villes, dont Istanbul.

Cette fragilité nécessite une reprise rapide de la coopération avec la ville de Diyarbakir pour pouvoir avancer dans des nouveaux projets communs. Cette grande ville de 1,8 millions d’habitants, dont une partie importante est issue de migration due à des décennies d’instabilité dans la région, n’a pas seulement  besoin de l’aide venant de notre part, mais elle est aussi capable de partager son expérience et ses solutions innovatrices mises en place avec nous.

Dans ce contexte, le conseil municipal forme le vœu que l’élection d’un nouveau maire soit le signe d’un retour durable à un fonctionnement démocratique apaisé des institutions à Diyarbakir, qui permettra la reprise des coopérations entre nos deux villes

Bertrand Plouvier
Bertrand Plouvier
Secrétaire national de l’UMP et responsable du mouvement pour Rennes et Rennes Métropole, Bertrand est engagé en politique depuis près de vingt ans. Candidat aux municipales et cantonales en 2008, il entre alors au conseil municipal. En 2012, il conduit l’union de la droite et du centre aux législatives sur la 2e circonscription d’Ille-et-Vilaine. Depuis, Bertrand a été directeur de la campagne de Bruno Chavanat aux dernières municipales et préside notre groupe Alternance 2020. Il est agent général d’assurances de profession, installé dans le centre-ville de Rennes. Bertrand est marié et père de quatre enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *