Antoine Cressard intervient sur le Pôle Educatif ZAC de la Courrouze

12 JOUFFE
Chrystèle Jouffe-Rassouli intervient sur la participation de Bertrand Cantat au festival Mythos
10 avril 2018
Bertrand Plouvier
Bertrand Plouvier intervient sur la ZAC Saint-Helier – Citédia
17 avril 2018
Afficher tout

Antoine Cressard intervient sur le Pôle Educatif ZAC de la Courrouze

13 CRESSARD

Madame La Maire, chers collègues,

 

Cette délibération nous demande d’approuver les termes du marché de maitrise d’œuvre relatif à la construction du futur pole éducatif du quartier de la Courrouze.

 

Ce projet qui piétine  depuis 2011 prend enfin consistance. Le groupe scolaire et la crèche ont désormais un nom et un visage.

Son nom est celui de Simone Veil, dénomination que le conseil municipal a approuvé à l’unanimité le mois dernier. Sa vie fut marquée par des engagements et des valeurs qui doivent être connues et transmises aujourd’hui aux jeunes générations.

Son visage est celui que nous propose le projet du groupement Atelier d’architecture Brenac-Gonzales. Les visuels nous présentent un projet séduisant à l’œil offrant un aspect moderne  lumineux, boisé et compact. Notons que le choix d’installer la cour élémentaire et le plateau sportif au premier et au second étage peut entrainer de la part de parents certaines réticences concernant la sécurité, même si ce dispositif existe déjà dans le groupe scolaire Nelson Mandela à Beauregard.

 

Ceci dit il faut rappeler que ce futur bel équipement s’est fait longtemps désiré : Approuvé en 2011 pour une ouverture initiale en 2016, le premier projet fut arrêté en 2014 en raison de la découverte d’une poche de pollution au solvant chloré dans le sol. Après une  longue valse-hésitation, vous avez finalement fait le choix en 2016 d’abandonner le site initial au profit de l’actuel emplacement. Le site initial devrait accueillir des bureaux. Où en est ce projet à ce jour ?

Le Pole Educatif Simone Veil devrait ouvrir nous l’espérons en 2021 soit dix années après le lancement du projet.

 

On aurait pu cependant éviter ce retard, pénalisant pour les habitants du quartier, si cette municipalité avait pris en compte l’avis des experts, déconseillant d’édifier cette école et cette crèche sur une friche industrielle non préalablement dépolluée.

Cet aspect du dossier doit nous servir de leçon pour les futurs projets d’aménagement  prévus sur d’anciennes friches industrielles et en particulier pour les groupes scolaires à venir. Ce sera le cas de la future école prévue sur la ZAC Chardonnet Baud dont les sols sont très probablement pollués.

La reconstruction de la ville sur la ville ne peut s’envisager que de façon progressive et au cas par cas. C’est dans l’intérêt de notre collectivité et des rennaises et des rennais.

 

 

 

Bertrand Plouvier
Bertrand Plouvier
Secrétaire national de l’UMP et responsable du mouvement pour Rennes et Rennes Métropole, Bertrand est engagé en politique depuis près de vingt ans. Candidat aux municipales et cantonales en 2008, il entre alors au conseil municipal. En 2012, il conduit l’union de la droite et du centre aux législatives sur la 2e circonscription d’Ille-et-Vilaine. Depuis, Bertrand a été directeur de la campagne de Bruno Chavanat aux dernières municipales et préside notre groupe Alternance 2020. Il est agent général d’assurances de profession, installé dans le centre-ville de Rennes. Bertrand est marié et père de quatre enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *