Clarisse David interpelle la Maire sur le manque de concertation sur le projet de rénovation de l’Hôtel Dieu

7 GUIGUEN
Gurval Guiguen questionne la Maire sur les contributions menées à Rennes pour les Jeux Olympiques de Paris en 2024
19 octobre 2017
OF 211017 PB GG BP Rennes
Peut-on dire que Rennes est « scotchée » ?
23 octobre 2017
Afficher tout

Clarisse David interpelle la Maire sur le manque de concertation sur le projet de rénovation de l’Hôtel Dieu

14 DAVID

 

Conseil Municipal du 9 octobre 2017

 

Intervention de Clarisse DAVID

Conseillère Municipale de Rennes, membre du groupe Alternance 2020

 

Délibération n° 28 : Aménagement et services urbains, environnement – Projet privé de reconversion du site de l’Hôtel Dieu – Périmètre d’études – Objectifs et modalités de la concertation préalable – Approbation

 

Madame la maire

Mes chers collègues,

 

Avec la LGV, un centre de congrès livré en 2018 et une communication touristique qui s’est envolée, la capitale bretonne vise le tourisme d’affaire et les city breakers, adeptes de week-end urbains.

  • Le projet de l’ancien Hôtel-Dieu est donc dans cette ligne touristique : une offre d’hôtellerie qui s’adresse au 18/40 ans, un espace food court (aire de restauration rapide) et un service bien-être.

Bien entendu, cette transformation de l’hôtel-Dieu va être un pôle attracteur vers le nord de la ville faisant le lien entre un palais des congrès et le nouveau parc des prairies St Martin. Un dynamisme commercial qui est attendu depuis longtemps et qui permettra de redynamiser la première partie de la rue d’Antrain.

 

Le site de l’hôtel-Dieu se présente comme un lieu stratégique du renouvellement urbain.

  • Ce projet est aussi intéressant sur le plan patrimonial. En effet, cette rénovation permettra la mise en valeur du patrimoine hospitalier. Musée qui est une vraie richesse sur l’histoire et l’évolution de la médecine.

En revanche, on peut légitimement être inquiet lorsque l’on sait que ces bâtiments qui composent l’ensemble de l’hôtel-Dieu ne sont ni inscrit, ni protégé, la partie ancienne est seulement classé 3 étoiles sur la liste du patrimoine local de Rennes et on connait la valeur de ce classement.

Rennes-métropole souhaitait une réflexion globale et non un découpage parcellaire du site dont une partie (îlot de la Cochardière) a déjà été cédée à des promoteurs pour un futur parc de logements.

Inquiet par le projet qui précise très clairement que sur les 30 000 m2 seulement 12 000 m2 seront conservés. Les inquiétudes s’accroissent.

Quel est le devenir des salles de bains, construites en sous-sol et revêtues de mosaïques réalisées par l’atelier Isidore Odorico, qui sert actuellement de dépôts d’archives ?

La délibération que vous nous soumettez ce soir nous interpelle. Je vous cite :

« les modalités de la concertation durant laquelle les habitants, associations locales, acteurs économiques, etc.; seront associés, consistent en :

  • L’organisation d’un temps fort à destination du public, pour présenter les enjeux et les objectifs de l’opération, comprenant au moins une visite ouverte au public et un temps de présentation en salle. »

 

Madame la maire, nous n’avons pas la même conception de la concertation.

Le projet est ficelé, les choix sont faits.

Que veut dire la concertation quand elle intervient après que les choix ont été tranchés ?

Les rennais, ils vous le disent pourtant régulièrement, veulent être acteurs à part entière.

Faites leur confiance !!

Qui mieux qu’eux : habitants du quartier, travailleurs, commerçants, peut dessiner la nouveau visage de Rennes 2030 et notamment celui de l’hôtel-Dieu.

Au lieu de cela, vous allez les laisser commenter les plans que vous leur montrerez et dont vous n’entendez modifier que certains minuscules détails.

 

Je vous remercie

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *