Bertrand Plouvier intervient sur la ZAC Saint-Helier – Citédia

13 CRESSARD
Antoine Cressard intervient sur le Pôle Educatif ZAC de la Courrouze
17 avril 2018
7 GUIGUEN
Gurval Guiguen intervient sur l’aménagement de la place Bir-Hakeim – Budget participatif 2
17 avril 2018
Afficher tout

Bertrand Plouvier intervient sur la ZAC Saint-Helier – Citédia

Bertrand Plouvier

Madame la Maire,

Chers collègues,

 

Une nouvelle fois, je saisis notre assemblée pour évoquer un élément du patrimoine de notre ville.

Vous comprendrez aisément que je partage la montée des inquiétudes des Rennais au sujet quant aux nombreuses, trop nombreuses, démolitions au détriment d’éléments patrimoniaux ou industriels chers aux Rennais et qui forge l’identité de notre ville et de ses quartiers.

Je souhaite revenir sur le devenir de la halle d’embouteillage de la ZAC Saint-Hélier. Élément de patrimoine industriel, cette halle est un symbole, en quelques sortes un totem, témoin d’un passé industriel, élément de mémoire pour des générations de Rennais qui y ont travaillé.

Aujourd’hui, la halle d’embouteillage est bien au cœur de l’opération de cette opération de renouvellement urbain. Mais, en fait, quelle est sa fonction ?

Les premiers logements ont été livrés en 2013. Il était alors promis aux habitants que la ville transformerait cette friche industrielle en « un véritable pôle d’attractivité », que « les services nécessaires à la revitalisation de ce cœur de ville seraient offerts aux habitants », enfin « que la ville n’entendait pas transformer la ZAC Saint-Hélier en cité dortoir ».

Douze années après l’approbation du dossier de création de cette ZAC, certes les logements ont été livrés, certes un parterre végétale a été aménagé, mais où est la concrétisation de vos belles promesses, de vos beaux visuels ?

Faute d’équipement structurel à la vie de ce nouveau quartier, l’animation de la nouvelle brasserie Saint-Hélier ne prend pas.

Seulement deux commerces occupent les nombreuses cellules commerciales disponibles en rez-de-chaussée.

Habitants et commerçants se plaignent de votre inertie, de votre incapacité à décider d’une réelle vocation pour la salle d’embouteillage de l’ancienne brasserie Saint-Hélier.

Déjà, en octobre 2015, nous vous alertions de l’état de délabrement, de la situation d’abandon dans laquelle vous laissiez se dégrader jour après jour cet élément de patrimoine industriel.

Face à l’inquiétude compréhensible des riverains, en réponse à nos sollicitations, en décembre 2015, pour calmer le jeu, notre SAEM Citedia propriétaire des lieux depuis 2013, a entrepris une sécurisation des lieux et une sauvegarde de la structure en béton. La structure du bâtiment était ainsi mise hors d’eau et hors d’air. Mais le bâtiment restera fermé et inaccessible au public.

En avril 2016, notre premier adjoint tentait de rassurer les riverains en promettant que lorsque ces travaux de sécurisation seraient achevés, des appels à candidature seraient lancés… Bref, tous cela, donne l’impression d’une improvisation la plus totale…

Dans son rapport d’observations définitives sur la gestion de la SAEM Citedia, rapport dont nous avons pris acte en juin dernier, la Chambre régionale des comptes pointe du doigt votre absence de projet précis. Faute de solution de stationnement, il semble difficile d’envisager une solution attractive.

Permettez-moi de qualifier cette situation de cocasse. Vous aménagez un nouveau quartier pour en faire un véritable pôle d’attractivité et doté d’un équipement majeur. Mais, cet équipement ne peut pas voir le jour, parce que la ZAC de la Brasserie Saint-Hélier ne dispose pas de solution de stationnement !

 

Alors, deux années plus tard, permettez-moi de vous relancer et de vous demander où en sont ces projets ?

 

Bertrand Plouvier
Bertrand Plouvier
Secrétaire national de l’UMP et responsable du mouvement pour Rennes et Rennes Métropole, Bertrand est engagé en politique depuis près de vingt ans. Candidat aux municipales et cantonales en 2008, il entre alors au conseil municipal. En 2012, il conduit l’union de la droite et du centre aux législatives sur la 2e circonscription d’Ille-et-Vilaine. Depuis, Bertrand a été directeur de la campagne de Bruno Chavanat aux dernières municipales et préside notre groupe Alternance 2020. Il est agent général d’assurances de profession, installé dans le centre-ville de Rennes. Bertrand est marié et père de quatre enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *