Bertrand PLOUVIER intervient sur la sécurité

Amélie DHALLUIN intervient sur la vignette Crit’air
11 octobre 2018
Aude BOUVET intervient sur le Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée
11 octobre 2018
Afficher tout

Bertrand PLOUVIER intervient sur la sécurité

Bertrand Plouvier

Madame la Maire,

Mes chers collègues,

A l’occasion de cette délibération sur les loisirs alternatifs des jeunes adultes, je tenais à revenir sur les événements qui ont émaillé les colonnes « faits divers » de nos médias locaux de la semaine dernière.

Pas besoin de remonter très loin pour trouver de nouveaux faits divers illustrant les problèmes de sécurité à Rennes.

Entre l’appel au secours des commerçants de la rue Leperdit, et le caillassage des forces de l’ordre place des Lices, jeudi soir, nous avons de tristes illustrations des nuisances, des violences subies quotidiennement par les Rennais.

J’aurais pu également parler du camion de pompiers qui s’est fait dévaliser pendant une intervention au Colombier… Et où malheureusement, de courageux Rennais essayant de d’interposer face aux voleurs ont subi des actes de violences.

Pas une semaine, pas une journée, sans que Rennes ne soit le théâtre de scènes de violence, d’agression, de cambriolage, de trafic de drogue…

Cette situation est tout simplement devenue intolérable !

Votre laisser-aller, votre laxisme et celui de vos prédécesseurs nous conduisent dans une telle situation, qu’aujourd’hui seul le recours à la force publique nous permettra de redresser la situation.

Vous  devriez vous-même avoir l’honnêteté de le reconnaitre !

On n’est pas reçue à l’Élysée pour un simple sentiment d’insécurité !

J’espère, pour une fois, que vous avez fait preuve de sincérité et que vous avez su prendre vos responsabilités et que vous n’avez pas cherché une fois de plus à rejeter la faute sur les autres.

 

Je vous l’ai dit le mois dernier. Je vous l’ai dit lors du dernier Conseil municipal. Nous avons des propositions. Nous sommes prêts à les partager avec vous.

Nous souhaitons une ville apaisée. Et nous imaginons que vous avez le même objectif.

Ouvrez les yeux et les oreilles. Écoutez les Rennais. Reprenez nos propositions. Parce qu’aujourd’hui, il vous faut agir.

Si on reprend les événements de jeudi dernier, place des Lices.

Un jeune homme adresse un doigt d’honneur à des policiers qui souhaitaient contrôler son identité.

Cet outrage à des représentants des forces de l’ordre est un outrage fort ! On ne respecte plus les forces de l’ordre dans notre ville !

Cet outrage, c’est suivi de jets de verre et de bouteilles sur les forces de l’ordre par une dizaine de personnes qui ont souhaitées perturber l’interpellation du jeune homme.

La situation a dégénéré. Et des forces de l’ordre ont été rappelées en renfort.

Cette situation est tout simplement hallucinante !

Et malheureusement, ce n’est pas la première fois que les forces de l’ordre sont victimes d’agressions sur la voie publique.

Dernièrement, un bar de la rue d’Echange s’est vu signifier par le Préfet une fermeture administrative suite à des faits de violence à l’encontre de forces de l’ordre.

 

Imaginons trente secondes que ces faits se soient déroulés ailleurs qu’à Rennes.

A Québec, à Londres, à Madrid,… Croyez-vous sérieusement que des émeutes auraient eu lieu lors d’un simple contrôle d’identité ?

Non, pour ma part, je ne le crois pas.

Parce que dans ces villes, on respecte les forces de l’ordre.

 

Alors, pourquoi Rennes fait-elle figure d’exception ?

Peut-être, tout simplement, parce que vous ne montrez pas l’exemple.

 

Quelle crédibilité accorder à une équipe municipale aussi laxiste ?

 

Quelle crédibilité accorder à un adjoint à la Sécurité qui a pu démontrer par ses propos antérieurs le peu de considération qu’il a envers les forces de l’ordre ?

Enfin , quelle crédibilité accorder à un adjoint à la Démocratie locale qui est au premier rang de manifestation interdite par le Préfet ?

 

Permettez-moi, Madame la Maire, de douter !

 

Madame la Maire, pour le bien de notre ville, pour le bien des Rennais, il est temps de fixer un nouveau cap !

 

Je vous remercie.

 

Bertrand Plouvier
Bertrand Plouvier
Secrétaire national de l’UMP et responsable du mouvement pour Rennes et Rennes Métropole, Bertrand est engagé en politique depuis près de vingt ans. Candidat aux municipales et cantonales en 2008, il entre alors au conseil municipal. En 2012, il conduit l’union de la droite et du centre aux législatives sur la 2e circonscription d’Ille-et-Vilaine. Depuis, Bertrand a été directeur de la campagne de Bruno Chavanat aux dernières municipales et préside notre groupe Alternance 2020. Il est agent général d’assurances de profession, installé dans le centre-ville de Rennes. Bertrand est marié et père de quatre enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *