Bertrand Plouvier intervient sur une série de faits divers dont la gravité a heurté de nombreux Rennais

MR Nov 17 BP
Faire que les Rennais soient de nouveau fiers d’être Rennais
14 novembre 2017
Amélie Dhalluin intervient sur la reconversion du site de l’Hôtel Dieu
10 avril 2018
Afficher tout

Bertrand Plouvier intervient sur une série de faits divers dont la gravité a heurté de nombreux Rennais

Madame la Maire,

Mes chers collègues,

 

Ces derniers jours, notre ville a de nouveau été émaillée par une série de faits divers dont la gravité a heurté de nombreux Rennais.

Lundi dernier, vers 8 heures du matin, un bruit de détonation a été entendu square du Roi Arthur.

Le 7 mars dernier, rue de Nemours, une femme a «été blessée. Elle a reçu un coup de couteau à la main.

Dans la nuit du vendredi 2 au samedi 3 mars, un homme de 26 ans a été tué boulevard de Verdun, victime d’un coup de feu mortel.

Dans la soirée du dimanche 25 février, les habitants de Villejean ont été surpris par une série de coups de feu provoquant de graves blessures sur un homme qui a été transporté aux urgences de Pontchaillou.

Ces quatre faits divers que je viens d’énoncer constituent des signaux auxquels nous devons apporter toute notre attention. Aujourd’hui, ces signaux  doivent nous alerter. Car, tous ici, nous ne souhaitons pas que Rennes connaisse la même évolution que d’autres villes, qui encore calme il y a quelques années, ont vu leur nombre d’homicides ou de tentatives d’homicides dépasser la barre des 1 pour 10 000 habitants.

Bien évidemment, nous condamnons avec la plus grande fermeté ces inacceptables actes qui terrorisent bon nombre de Rennais assistant impuissant à ces scènes.

Nous souhaitons que tous les moyens soient mis en œuvre pour que Justice soit faite, mais également, pour que de tels événements ne se répètent plus dans notre ville.

Depuis le début de ce mandat, je ne cesse de vous alerter, Madame la Maire, sur une situation qui se dégrade petit à petit – crescendo – non plus sur certains secteurs précis de Rennes, mais sur l’ensemble des quartiers de la ville.

Au vue de cette situation qui, mois après mois, s’aggrave, les agents qui composent notre police municipale, dont je salue le travail quotidien dans des conditions de plus en plus difficile, soulèvent des questions légitimes sur leur sécurité personnelle.

Le contexte actuel, marqué par une augmentation significative des faits de délinquance dans notre ville, les agents de notre police municipale mérite de disposer d’un équipement à la hauteur des risques qu’ils encourent.

Nous le savons tous ! Aujourd’hui, toute personne revêtant un uniforme est une cible potentielle !

Oui, Madame la Maire, après ces graves événements qui font tristement l’actualité de notre ville, vous ne pouvez plus ignorer que des armes circulent dans notre ville.

En toute connaissance de cause, votre devoir, Madame la Maire, est d’assurer la sécurité de notre police municipale.

Nous ne pouvons plus accepter le fait que vous refusiez tout débat sur l’armement de notre police municipale.

Dans le contexte actuel, notre rôle d’élu est précisément d’apporter le soutien moral et matériel dans les missions qu’accomplissent  quotidiennement notre police municipale pour protéger nos concitoyens.

Nous ne pouvons plus nous contenter de vos effets d’annonce. La sécurité et la tranquillité publique sont un droit pour tous les Rennais et devrait être une priorité absolue de vos politiques.

Vous disposez de nombreux leviers d’actions pour endiguer les problèmes récurrents de délinquance et faire respecter l’ordre sur tout le territoire de la ville.

Il est grand temps que vous sortiez de votre angélisme.

Il est grand temps que vous preniez enfin conscience de la réalité à laquelle sont confrontés, impuissants, de nombreux Rennais.

Il est grand temps que vous acceptiez enfin d’ouvrir un débat pour re-définir les missions de notre police municipale, sa doctrine de l’emploi, en fonction des besoins des Rennais, et non, au service de votre idéologie.

Un tel débat permettrait de définir de nouvelles missions plus proches des besoins quotidiens des Rennais, et , qui correspondent très certainement à de nouveaux risques pour nos agents.

A ces nouveaux risques doit répondre un nouvel équipement de nos agents… Je pense, bien évidemment, d’une part à leur armement, mais également, d’autre part, à la mise en place d’outils d’aide à l’investigation tel que le déploiement de notre dispositif de vidéo protection.

Madame la Maire, permettez-moi ‘attirer à nouveau votre attention sur ces faits divers qui touchent quotidiennement de nombreux Rennais.

Qu’attendons-nous à Rennes pour endiguer de tels événements qui exaspèrent les Rennais et qui, bien évidemment, nuisent à l’image de notre ville.

La gravité des événements que j’ai énoncés au début de mon propos nécessite de prendre les questions de la sécurité et de la prévention de la délinquance à bras le corps.

Les Rennais attendent que vous sollicitiez l’Etat au plus haut niveau.

Vous comprendrez que nous ne pouvons pas rester sur l’échec de la candidature de la ville de Rennes pour l’expérimentation de la PSQ.

Il en va de la quiétude des Rennais.bertrand-plouvier

Je vous remercie.

Bertrand Plouvier
Bertrand Plouvier
Secrétaire national de l’UMP et responsable du mouvement pour Rennes et Rennes Métropole, Bertrand est engagé en politique depuis près de vingt ans. Candidat aux municipales et cantonales en 2008, il entre alors au conseil municipal. En 2012, il conduit l’union de la droite et du centre aux législatives sur la 2e circonscription d’Ille-et-Vilaine. Depuis, Bertrand a été directeur de la campagne de Bruno Chavanat aux dernières municipales et préside notre groupe Alternance 2020. Il est agent général d’assurances de profession, installé dans le centre-ville de Rennes. Bertrand est marié et père de quatre enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *