Amélie Dhalluin dénonce le manque de communication avec les habitants dans la modification du PLU

13 CRESSARD
Antoine Cressard : « La future Place Saint-Germain doit être une réussite exemplaire »
20 janvier 2016
11 PELLE
Rapport sur le développement Durable : Yves Pelle demande plus d’indicateurs et moins de formules politiques
20 janvier 2016
Afficher tout

Amélie Dhalluin dénonce le manque de communication avec les habitants dans la modification du PLU

6 DHALLUIN

Conseil Municipal du 18 janvier 2016

Délibération n°23 : Aménagement et services urbains, environnement – Plan Local d’Urbanisme – Neuvième modification – Avis sur le dossier

 

Intervention d’Amélie Dhalluin
Conseillère Municipale de Rennes, membre du groupe Alternance 2020
 

 

Madame La Maire, Mes Chers Collègues,

 

À propos de cette « neuvième modification du PLU engagée par Rennes Métropole afin d’intégrer des évolutions opérationnelles, divers projets dans les quartiers rennais et compléter l’aspect règlementaire nécessaire à leurs réalisations ».

Nous ne nous arrêterons pas sur les spécificités techniques de chaque projet mais plutôt sur votre manière de l’aborder.

Nous ne préjugeons pas de la compétence de Mme La commissaire enquêteur mais permettez nous de nous étonner quant à l’ampleur de ces modifications impliquant plus de 40 nouveau projets

Disons que la communication de la ville sur ces modifications majeures pour nombre de Rennais a été somme toutes assez légère : enquête publique du 15/06 au 15/07, période pour le moins chargée pour beaucoup, ayant recueilli 65 observations dont une bonne trentaine émanait de spécialistes, au mieux de leurs intérêts, architectes, promoteurs et agents immobiliers.

Comment le simple quidam qui va parfois voir son environnement complètement modifié a été personnellement concerté ou mis au courant d’une modification de cette ampleur ? Quels moyens de communication « grand public » ont été utilisés ? Quels sont les riverains qui seront invités à quitter leur domicile pour ne pas dire expropriés ?

Le summum de la spéculation à Rennes est cet exemple récent et ubuesque de la maison coupée en deux légalement.

Oui la ville se modifie oui elle doit évoluer en concertation avec les habitants.

Malheureusement vous agissez autrement comme en témoigne la modification du PLU au niveau de l’école St Michel qui permettrait la construction d’un R+11 de 35m à l’aplomb de la cour des maternelles. Une négociation Mr Sémeril s’organise en amont d’un vote car lorsque le cadre réglementaire est voté vous n’avez plus de pouvoir sur la réalisation finale et c’est du blala. Cf votre impuissance à faire échouer le projet de la maison coupée en 2.

Nous vous demandons Mme La Maire, que lors de la future modification de notre PLU de plus grande ampleur, une négociation réelle et large soit engagée avec les habitants en amont du vote. Car comme dans de nombreux sujets, plus vous annoncez de la concertation, plus vous créez de l’attente des Rennais et, compte tenu de votre façon de concerter, plus vous frustrez.

Amélie Dhalluin
Amélie Dhalluin
Amélie a rejoint l’équipe à l’occasion de la préparation du livre Osons Rennes, paru en octobre 2013. Médecin pédiatre, elle s’intéresse naturellement à tout ce qui touche à l’éducation et à la petite enfance. A l’occasion de ce début de mandat, elle est notamment intervenue sur la réforme des rythmes scolaires. Membres de l’UMP, Amélie est mariée et mère de trois enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *