Antoine Cressard : « La future Place Saint-Germain doit être une réussite exemplaire »

12 JOUFFE
Chrystèle Jouffe défend les riverains de la rue Villeneuve à l’occasion de la modification du PLU
20 janvier 2016
6 DHALLUIN
Amélie Dhalluin dénonce le manque de communication avec les habitants dans la modification du PLU
20 janvier 2016
Afficher tout

Antoine Cressard : « La future Place Saint-Germain doit être une réussite exemplaire »

13 CRESSARD

Conseil Municipal du 18 janvier 2015

 Délibération n°24 : Aménagement et services urbains, environnement – Aménagement des espaces public de la place Saint-Germain – Approbation du programme et de l’esquisse

 

Intervention d’Antoine Cressard
Conseiller Municipal de Rennes, membre du groupe Alternance 2020

 

 

Madame La Maire, chers collègues

Vous nous demandez d’approuver le programme et l’esquisse pour l’aménagement des espaces publics de la Place St Germain.

Je rappellerai en préalable que cette place rennaise était le cœur d’un quartier au moyen-âge délimitée au sud par les remparts, et la porte fortifiée Saint Germain. Au cours de l’histoire, elle a maintes fois changé d’aspect, mais durant ces trois dernières décennies, elle a été négligée par vos prédécesseurs, qui se sont contentés de la laisser à l’état de parking à ciel ouvert.

La délibération, que vous nous proposez, insiste sur deux aspects :

  • La participation au projet d’un groupe d’habitants dont on ne peut ici que saluer l’investissement.
    Nous espérons que votre écoute à leur égard ne soit pas cantonnée à des projets exceptionnels. Il est finalement normal que l’on consulte les riverains quand on modifie en profondeur leur quartier. Cela ne constitue pas en soi une révolution culturelle.
  • Le projet présenté ce soir, reste encore assez vague et général à l’image de l’esquisse que vous nous avez communiquée.

On peut noter cependant, quelques éléments intéressants :

La mise en plateau piétonnier de l’ensemble du secteur St Germain.

La plantation d’arbres sur la partie centrale de la place. Elle doit permettre de lutter contre le risque de minéralité du lieu, trait malheureusement si caractéristique de vos aménagements des places publiques.

Enfin, l’installation d’une fontaine de type lame d’eau.

De plus, vous prévoyez également un pavement et un dallage en granit. À ce propos, nous souhaitons que vous indiquiez dans le cahier des charges, une préférence pour un granit local, favorisant ainsi les circuits courts.

Par ailleurs, il faut anticiper la future animation de la place.

Je rappellerai que l’activité commerciale est totalement bouleversée et pénalisée, depuis le début des travaux du chantier du métro. Victimes d’un environnement dégradé (poussière envahissante, bruits incessants, nuisances de toutes sortes), ces commerces ont connu une perte de 40 % à 50 % de leur chiffre d’affaires. Plusieurs d’entre eux ont été contraints de fermer leurs portes, et d’autres sont toujours menacés de dépôt de bilan.

Réagissant bien tardivement à ces difficultés, vous avez financé des projets d’animation divers et ponctuels, afin de capter des flux de clientèle plus important. Vous avez accordé une réduction de 45% sur les droits de terrasses mobiles situées sur la place. Mais ces mesures ne sont toujours pas à la hauteur des problèmes que vivent les commerçants. Nous pensons que vous devriez les exonérer totalement de taxes de terrasses mobiles.

Nous pensons également, qu’il est indispensable que le marché du mercredi matin, qui a été délocalisé rue du Capitaine Dreyfus en 2013, retourne dès que possible sur la place St Germain, et que son retour soit intégré dans le futur réaménagement de celle-ci. C’est le souhait de nombreux commerçants.

Madame La Maire, la future place St Germain doit être une réussite exemplaire, aussi bien du point de vue de son aménagement, que de son animation. C’est tout l’enjeu de ce projet qui doit redonner de la fierté aux riverains, redonner confiance aux commerçants et aussi redonner aux Rennais l’envie de fréquenter le cœur de leur cité.

Antoine Cressard
Antoine Cressard
Professeur d’histoire-géographie au lycée, Antoine est engagé de longue date dans la vie politique locale. Elu conseiller municipal au cours des trois précédents mandats, candidat aux cantonales de 2004, il s’occupe dans notre équipe des thématiques du tourisme, du centre-ville et notamment du commerce. Membre de l’UMP, Antoine est marié et père de quatre enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *